Quelle est cette Europe

drap_euro

Que se passe-t-il dans la tête de nos dirigeants européens. Certes notre union a créé le marché le plus grand… Mais pourquoi ? Car si nous continuons la mondialisation nous polluons trop. Alors à quoi bon passer ces marchés de libre-échange avec des pays éloignés ?

Pourquoi les dirigeants continus dans cette voix du capitalisme effréné sans contrôle. C’est une grosse erreur et il est impératif d’agir de manière coordonnée entre citoyens européens pour nous sauver du naufrage de cette politique post-impérialiste, post-colonialiste. C’est cette vision égoïste et souvent machiste dont il faut se sortir. Le libéralisme est une escroquerie mise en place par des gens cupides.

Notre système démocratique est toujours appliqué comme si les moyens de communication n’avaient pas évolué. Pourquoi ? Pour laisser une classe de nanti passer les lois qui avantage les finances de leurs proches et d’eux-mêmes. Sans parler des dessous de table des « Majors » pour faire taire la plupart du temps la voix de la raison.

Il faut se révolter contre le système mis en place actuellement. Il faut que la manière d’appliquer la démocratie change. Nous devrions tous voter ou si on ne veut pas on payer un représentant de parti. Mais ceux qui veulent peser dans le destin de l’humanité devraient pouvoir voter pour eux-mêmes. Nous avons la communication instantanée et la biométrie !

 Sortez de votre confort et sachez que l’on ne peut en aucun cas revenir en arrière. La mondialisation a entrainé des flots migratoires inexorablement.

Publié dans Politique | Laisser un commentaire

Terminer (chanson)

libertetTerminer, terminer, terminez les
Nous n’avons besoin de personne
pour dire oui ou non à une loi.
Nous avons la communication instantanée.

Terminer, terminer, terminez les,
Ce sont eux les assemblées et le sénat
qui avec leurs frais et privilèges qui coûtent
cher à notre rêve Européen, notre rêve de paix

Terminer, terminer, terminez les,
Merci mais vous êtes remercié,
le contrôleur de gestion est passé et
on a mis en place une routine bien moins chère.

Terminer, terminer terminez les,
Suis-je un enfant, un irresponsable ou un illettré
pour confier mon destin et celui de mes enfants
pour jouir des fruits de mon labeur à un parfait étranger ?

Terminer, terminer, terminer ce système corruptible.
Reprenons notre destin en main arrêtons de polluer pour faire du fric,
Partageons le travail et allons explorer l’espace plutôt que de fabriquer des armes

Publié dans Politique | Laisser un commentaire

L’Eveil de la nation 2018

Je suis époustouflé par la vigueur de la révolte des Gilets Jaunes de France ; Ils sont l’expression de la prise de conscience qui va devenir bientôt universelle. Ils sont les phares du peuple oppressé par le capitalisme de toutes les nations.

LIBERTÉ !
Les profiteurs, les spéculateurs et hommes politiques lobbyistes dehors !
Honte à vous, ce n’est pas être intelligent que d’exploiter outrageusement les autres pour s’enrichir c’est pitoyable. Cela prouve que vous n’avez en dehors de l’argent aucune raison d’être content de vous.

Vous serez les derniers dans le monde spirituel et vous serez entravés pour l’éternité si vous ne faites pas amendes honorables. Vous risquez gros dans le monde d’après en ne partageant pas. On vous aura prévenus.
A-new-heaven-and-a-new-earthCar la finalité pour un chrétien, un musulman, un juif c’est le retour au paradis. Et nous les croyants sommes légions. Si le diable est le libéralisme tous nous le combattrons. Et ceux qui doutent de l’existence de l’esprit, eux aussi seront inspirés car l’étincelle de la Vérité est dans le cœur de tout des hommes, quels que soient leurs croyances.

Publié dans Politique | Laisser un commentaire

The true story of Bernard McNamara

My grandfather, Bernard McNamara came from a family of thirteen children and was born in Liverpool in 1888. His family, to escape misery, moved to Liverpool hoping to find work. Shortly after his mother died , he was only five years old. His father couldn’t take care of all of them, so he placed the youngest of which him and his brother John two years his senior. They found themselves with an old and cranky uncle. The old man would send Bernard to get the newspaper. Each time he would lecture, “If you buy candy with the change, don’t even bother coming back ! “. One day unfortunately he lost or was robbed of the money … So he dared not return.

He spent two years living on the street where his brother rejoined him, shortly after They stayed for two years near the docks sleeping in boxes, rummaging through trash and fighting with dogs. Although they had succeeded many times in escaping the patrol, they finally got caught. The van in which they find them-self leaded directly to the orphanage. The room where they slept was very large and about eighty kids were lying on mattresses on the floor. The orphanage was full and each child had only a potato per day. One evening a man came to talk to them of the life they could have in Canada. How much the country was beautiful … that they had just to stretch their hands to pick apples of the tree. So when the man asked:” who wants to go to Canada ” , Bernard stomach gurgled and he raised his hand.

Thus began his new life ; he crossed the Atlantic in the hold with the cows. Alone and permanently separated from his family. He was eleven years old when he arrived in Canada. The deal brought him to be a farm boy in a French Canadian exploitation near Montreal. On his first day the tone was set : hunger, deprivation, exhaustion. The hut they give him had no fireplace, so he slept in the barn with the cows during the snowy winters. He tried several times to escape and got caught up and severely punished.

One summer he escapes his duties to go to the village festival. There he discovers a friendly atmosphere and good food, something that he was often deprived. An itinerant priest notice him and wondered about his big appetite and lean silhouette. Moreover, Bernard’s face reminds him of his brother deceased some time earlier. The priest will investigate and discover the mistreatment suffered by Bernard. He convinces the peasant to let him go and recovers Bernard which has spent tree years working for free to pay the boat trip.

 

Not being able to keep Bernard with him on the road, the priest confided the boy to sisters in a convent. He, who had lost his mother so soon, will end up with twenty sisters nursing him. The Italians Carmelites will pamper him and give him an education. He will learn to read and write, Italian, French, English and Latin.

A few years later a bishop passes and he remarks the adolescent. Judging it indecent that the young man remains in a convent, Bernard finds himself sent at the seminary. He will study a few years and become a novice. By that time he is about 18 and several epidemics occurred in the early years of the twentieth century. The priests and novices will give the last rites to the dying. One day a widow with five children, dies of a tuberculosis, leaving her kids alone in the world.
” The Lord called her back ” the priest intones … This will assert his convictions : “ This can not be the will of God “ and he will leave the seminar.

He went to work in Montreal and on the way met his first wife, who unfortunately died a few months after the birth of their son John. Quickly he met my grandmother Margaret Hume and married her. She was a quiet and discreet woman who was a cook in London before she left Europe. He will continue to work as a laborer and his education will allow him to write the statutes of the first workers union in Canada . They will have four children: Bernard, Margaret, Eileen and Sheila.

In 1929 during depression days he is fired from the factory. Starting from then, he will work as a puncher in the tram, taking the opportunity to learn several new languages. Bernard will practice up to eight languages in the tram or with his workers friends with whom he will continue his work in the union action. He will retire to California joining his youngest daughter. He will receive a price for his contribution to the development of the workers’ union in Canada …he won’t go … In 1966, he died peacefully in his rocking chair on the veranda with all the little birds perched on him …

Of his three girls my mom Eileen, married a french man and came to Paris. Her older sister Margaret stayed in Montreal and the youngest sister Sheila when to live In the USA at Los Angeles. Now Sheila daughter Lisa and I would like to go meet together in Dublin to find some relatives.

Publié dans Accueil | Laisser un commentaire

Comme si Nantes avait besoin d‘un aéroport aussi grand que Heathrow!

Heathrow_LON_04_07_77

Attribution required. Mariordo@aol.com

A l’heure où l’on se rend compte des méfaits de l’urbanisation à outrance, ce projet d’aéroport à Nantes est malvenu. D’autant qu’un nouvel aéroport ne garantie pas une activité accrue. Les terres cultivables sont désormais prioritaire car la balance entre ce qui est produit et ce qui est consommé dans le monde est passé dans le rouge pour la première fois cette année sans que personne ne remarque ce point crucial dans la pérennité de notre espèce. Il faut donc maintenant apprendre à mieux gérer les espaces urbains et commencer à creuser !!

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

2011 Révoltes et soifs de justice

L’année 2011 commence sous le signe de la révolte… Ce n’est malheureusement pas uniquement un sursaut d’idéalisme qui pousse les peuples du monde musulman à affronter leurs dirigeants. Certes les hommes doivent pouvoir s’exprimer librement et  agir… mais c’est la pauvreté, le manque de répartition du travail et des ressources qui conduisent ces peuples à se débarrasser de leurs gouvernements corrompus ou inefficaces.

J’ai été émue par la révolte du jasmin en Tunisie, inquiète sur l’avenir de l’Egypte et étonnée par le courage des belligérants en Iran. Mais nous les européens, nous pouvons constater que le libéralisme et l’ouverture du marché ont fait effondrer des pants entier de nos économies nationales. Ainsi même si certaines de ces manifestations mènent à la démocratie, cela ne sortira pas leur pays de la misère sans une aide internationale colossale pour le développement.

Ce n’est que le début d’une vague de révoltes mondiales due à l’inflation des produits de premières nécessités. Nous avons le devoir pour tous les peuples de la Terre de trouver une solution ou une plus grande justice et égalité seraient garanties. Il faut d’urgence revoir notre système de gestion politique et agro-économique.

Pour trouver des solutions il faut faire face aux problèmes, les exposés et ouvrir la discussion en s’appuyant sur les observations et les calculs de nos savants. Les réponses commencent à émerger naturellement aux yeux de tous car il n’y a pas que la science qui fasse des progrès…. c’est de notre nature, notre ‘âme’ dont je parle…au fil des siècles notre conscience du bien s’est étendue et aujourd’hui, nous nous devons d’être juste et fraternel et dire non à l’égoïsme et la crainte.

La survie de l’humanité est en jeu ; il faut maintenant tourner résolument nos regards vers la conquête de l’espace, donc favoriser la recherche et faire moins la guerre, voir pas. Vu la croissance démographie de la planète nous allons devoir trouver de nouveaux jardins ou de nouveaux aliments. Transformer notre civilisation est indispensable si nous tenons à ce qu’une société humaine perdure dans les siècles à venir, car sans colonies sur d’autres planètes notre existence sur cette planète pourrait être effacée à jamais par une simple météorite.

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

15 Janvier 2011

tunisienLes tunisiens se révoltent enfin, faisant naitre un espoir d’essor et de libertés retrouvées dans tout le bassin méditerranéen. Du monde entier les regards pleins d’espoir… pleurent comme moi des larmes d’émotion devant le courage des belligérants. Il aura fallu le sacrifice et l’immolation par le feu d’un jeune travailleur saisi par la police de ses marchandises, pour enflammer le cœur de ses concitoyens sous pression depuis de si nombreuses années. Reste à espérer que la suite sera menée avec droiture et que l’islam réactionnaire n’en profite pas pour prendre pignon sur rue le temps que le pays sorte de la crise. Mais au contraire j’espère que celui ci pourrais être un modèle de démocratie encourageant ses voisins à faire de même… Je n’ai aucune origine tunisienne, mais je suis émue et j’espère que cette révolte porte vraiment ses fruits.

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

Sept. 1998

Monde étrange et fascinant…
Kadélioscope géant,
Où se mèlent les traditions et les pensées,
De l’Orient et de l’Occident sans perdre son identité.

Des particules chatoyantes
Se bercent et chantent
Des hymmes à la vie vie
Oubliant leurs soucis.

Ils tentent d’éffacer leurs peurs
De ne pouvoir ancrer leurs coeurs
Car demain, il leurs faudra partir
Ici… rien de permanent à bâtir…

Et malgré toutes leurs sueurs
Quand sonnera l’heure,
Il leurs faudra tout abandonner
Sans jamais se retourner.

Publié dans Emirats Arabes | Laisser un commentaire

Vue sur la Baie Mai 1998

Cette galerie contient 1 photo.

Le ballet incessant des grues s’est enfin arrêté. Le crépuscule s’étend sur la baie sans bruit. Déjà la cité de mille lumières scintille, Elle reprend son souffle un instant. A l’horizon des points brillent sur la mer. Ils nous rappellent … Lire la suite

Toutes les galeries | Laisser un commentaire

241673-les-iles-volcaniques

Chacun est unique et pourtant de la même substance…
Certaines soifs n’ont jamais été comblées… faut il en parler…

On peut toujours résoudre tout les problèmes,
On peut tout faire… sauf taire cette voix intérieure.

Je partage ici mes idées, le travail d’une vie…

Publié le par astrealie | 1 commentaire