Vue sur la Baie Mai 1998

Le ballet incessant des grues s’est enfin arrêté.
Le crépuscule s’étend sur la baie sans bruit.
Déjà la cité de mille lumières scintille,
Elle reprend son souffle un instant.

A l’horizon des points brillent sur la mer.
Ils nous rappellent qu’ici, c’est l’or noir qui nous a conduit.
La jeune ville grandit à une vitesse stupéfiante
Accueillant de nouveaux habitants venus du monde entier.

Cet article a été publié dans Emirats Arabes. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s